Proposer un manuscrit

Quels sont les textes dont les Presses d'Histoire Suisse font des livres ?

Les Presses d'Histoire Suisse publient des livres universitaires ou de niveau jugé équivalent.

Dans la collection des Travaux d'Histoire Suisse, les Presses d'Histoire Suisse éditaient avant tout les travaux de chercheurs en lien avec l'unité d'histoire suisse et régionale de l'Université de Genève. Cette collection est maintenant ouverte à tout autre projet (de l'Université de Genève ou d'une autre institution) concernant l'histoire suisse, quel que soit le champ disciplinaire dans lequel ont été réalisées les recherches (socio-histoire des pratiques culturelles, histoire du livre et des imprimés, bibliographie, histoire des sciences et des savoirs, histoire du droit et des institutions, etc.).

Démarches pour proposer un manuscrit aux PHS

Les auteurs peuvent envoyer leur manuscrit aux Presses d'Histoire Suisse, sans garantie de retour du document en cas de refus. S'il reçoit un préavis favorable des éditeurs responsables, le manuscrit sera examiné par un comité de lecture choisi en fonction du sujet. Dans tous les cas, l'auteur recevra une réponse dans les trois mois suivant la réception du texte. L'auteur s'engage à annoncer aux Presses d'Histoire Suisse toute demande concurrente (antérieure ou postérieure à la demande) ou tout renoncement à la publication durant ces trois mois. Le préavis favorable du comité ne tient pas lieu d'engagement de la part des Presses d'Histoire Suisse. Seul le contrat signé par les deux parties est contraignant.

L'adresse postale pour l'expédition du manuscrit se trouve dans notre rubrique contacts et adresses.

Coéditions

Les Presses d'Histoire Suisse sont disposées à éditer des livres en coédition avec d'autres éditeurs, universitaires ou non, suisses ou étrangers. Les projets de telle sorte doivent être soumis par email ou courrier postal.

Les volumes des Travaux d'Histoire Suisse coédités avec d'autres éditeurs sont toujours mis en page et techniquement réalisés par les soins des Presses d'Histoire Suisse. Il ne sera fait aucune exception à cette règle.

Marche typographique et directives de mise en page

Les directives de mises en page des Presses d'Histoire Suisse sont très élaborées et ne peuvent être exposées succinctement ici. Les auteurs sont priés de consulter à titre d'orientation la marche typographique imprimée dans le premier tome de Pascal Delvaux, La République en papier : circonstances d'impression et pratiques de dissémination des lois sous la République helvétique (1798-1803), 2 tomes en 2 volumes, Genève : Presses d'Histoire Suisse, 2004, t. I, p. 75-82.

Dans tous les cas, la règle à suivre est de citer les textes et d'établir les références à partir des documents originaux, en respectant l'orthographe et la typographie de ceux-ci.

Illustrations

  • Les illustrations en couleurs doivent être prévues en 300 dpi (format final).
  • Les illustrations en niveaux de gris doivent être prévues en 400 dpi (format final).
  • Les illustrations au trait (bitmap) doivent être prévues en 2400 dpi (format final).

Toutes les illustrations doivent être fournies avec le détail des conditions d'exploitation de celles-ci (droits d'auteur et de propriété). Selon les cas les PHS se chargent de reproduire les documents à imprimer.